Lombalgie : causes et traitement

Les maux de dos accompagnent de nombreuses maladies chroniques et aiguës de la colonne vertébrale. Ce symptôme peut indiquer le développement de changements pathologiques dans le système squelettique et des dommages à d'autres organes importants, il est donc important de déterminer la cause dans le temps et d'influencer le facteur pathogénique.

mal de dos chez les hommes

types de maux de dos

Les maux de dos lancinants sont le signe de plusieurs conditions médicales courantes :

  • ostéochondrose, cyphose;
  • infections froides transmises;
  • processus inflammatoires dans le tissu osseux;
  • l'ovulation chez les femmes;
  • Douleur lombaire avec cystite et autres pathologies des organes urogénitaux.

Les lombalgies peuvent s'accompagner de fièvre, de nausées, de troubles digestifs et de troubles du sommeil, les psychosomatiques de la colonne vertébrale jouant également un rôle.

Les douleurs lombaires peuvent être de plusieurs types :

  • palpitant;
  • La combustion;
  • douleur pendant l'ovulation;
  • périodiquement et en permanence.

Chaque type a ses propres caractéristiques et raisons.

Les raisons

Une lombalgie intense et constante peut être à l'origine d'une hernie discale ou d'une hernie discale ainsi que d'une ovulation. Dans ce cas, le traitement optimal pour soulager la douleur serait une intervention chirurgicale suivie d'un traitement médical. Les brûlures et les douleurs constantes provoquent d'autres troubles tels que nausées, vomissements, mauvaise santé, perte d'appétit et insomnie.

Le moment de l'ovulation est une cause fréquente de douleur chez une femme. Les maux de dos peuvent irradier vers les membres inférieurs et l'abdomen. Les causes de la douleur pendant l'ovulation sont certaines caractéristiques du corps féminin. Au milieu du cycle menstruel, le follicule, qui ressemble à un sac plein de liquide, mûrit. Lorsque ce sac éclate pendant l'ovulation, les petits vaisseaux sanguins sont endommagés, provoquant des saignements et des maux de dos. Cela indique le cours normal du processus physiologique pendant l'ovulation.

De plus, pendant l'ovulation, une femme peut ressentir des nausées et de la fièvre, qui dépendent des caractéristiques individuelles du corps et de l'état de santé.

Pour réduire les maux de dos pendant cette période, il est conseillé aux femmes de se reposer et d'éliminer tous les facteurs irritants. Il n'est pas nécessaire de prendre des médicaments pendant l'ovulation, mais si la douleur dans le bas du dos est insupportable, une consultation avec un spécialiste permettra de déterminer quels médicaments peuvent être pris.

mal de dos chez une femme

La raison suivante est la douleur associée à la cystite. L'inflammation de l'urètre, qui survient lors d'une infection de la vessie, provoque une gêne dans les organes pelviens et le dos. Les symptômes tels qu'une forte fièvre, des mictions fréquentes et douloureuses, qui indiquent une infection de la vessie, doivent être traités avec des médicaments. Pour cela, des anti-inflammatoires, des diurétiques et des antispasmodiques sont prescrits. Après un traitement complexe et l'élimination de la maladie des organes génito-urinaires, la douleur disparaît.

élimination de la douleur

La douleur brûlante continue à température corporelle normale n'est pas associée à un changement pathologique de la colonne vertébrale et peut être éliminée par la gymnastique et d'autres méthodes de traitement.

  1. Promenades ou jogging quotidiens à un rythme lent.
  2. Buvez beaucoup d'eau et réduisez le sel dans votre alimentation.
  3. Exercices pour renforcer les muscles du dos.

Toutes ces techniques sont conçues pour un groupe de personnes qui ont déjà ressenti un symptôme de douleur et qui ne se sont jamais plaintes de la santé de la colonne vertébrale auparavant. Il convient de noter que la douleur qui accompagne les nausées et une forte fièvre indique le début du développement du processus inflammatoire, et l'automédication ne doit pas être pratiquée.

Douleur dans le bas du dos

Pendant l'ovulation, une femme doit surveiller ses sentiments et ses signes. Et pour éliminer l'inconfort, il est nécessaire de déterminer la localisation de la douleur, car la psychosomatique du bas du dos est très prononcée et les symptômes peuvent en dire beaucoup plus sur la santé de tout l'organisme, et pas seulement sur l'appareil de soutien . La période d'ovulation, lorsque la température corporelle augmente et qu'une irritabilité sans cause s'installe, ne présente aucun risque pour l'organisme et ne nécessite donc pas de médicaments spéciaux.

aspect psychosomatique

Comment la psychosomatique de la colonne vertébrale est-elle liée au travail de tout l'organisme? La psychosomatique est un outil puissant que les professionnels de ce domaine peuvent utiliser pour identifier les troubles mentaux et les problèmes humains basés sur la maladie.

La psychosomatique de l'inconfort et de la douleur dans la colonne vertébrale aide à déterminer comment réagir aux symptômes sans cause spécifique. Dans la phase actuelle, la psychosomatique est un aspect important, car les personnes qui souffrent de problèmes de colonne vertébrale depuis de nombreuses années ne peuvent pas en trouver la cause et peuvent être guéries.

Des psychothérapeutes spécialisés sont arrivés à certaines conclusions et ont conclu que les psychosomatiques de la colonne vertébrale sont responsables de l'insatisfaction matérielle d'une personne, d'un sentiment d'insécurité et d'une charge supplémentaire sur ses épaules.

Un long travail est fait avec ces patients, visant à combattre leurs peurs et leurs fausses croyances. Après une rééducation réussie, la douleur et la lourdeur ne sont plus un problème.

Mal de dos dans la région lombaire

Symptômes associés

Les problèmes de dos surviennent rarement seuls et sont souvent accompagnés de fièvre, d'insomnie, de léthargie et d'épuisement physique et émotionnel. Comment y faire face?

Avant de débuter un traitement symptomatique, un examen complet doit être réalisé. Cette procédure doit inclure des diagnostics par rayons X, des tests de laboratoire et un examen par un neurologue.

Après clarification de la cause de la maladie, le traitement commence à l'hôpital (en cas de changements inflammatoires infectieux ou aigus) ou à domicile. Des techniques de traction sont utilisées - cela est nécessaire pour étirer et redresser la colonne vertébrale. De plus, la méthode de rotation est utilisée pour restaurer le fonctionnement normal de la colonne vertébrale.

Parmi les médicaments, des préparations à base de cartilage naturel sont prescrites, ce qui vous permet de restaurer et de renforcer le cartilage et le tissu osseux du patient pendant un traitement d'environ 2 à 3 mois.

Également sous forme d'injections, des solutions vitaminées sont prescrites par voie intramusculaire et des analgésiques non narcotiques.

La colonne vertébrale doit toujours être soignée - même si elle est en parfait état, sinon les maladies chroniques qui rajeunissent chaque année se manifestent constamment par la douleur et la lourdeur. N'importe qui peut prendre des mesures préventives, et il est plus facile de consulter régulièrement un spécialiste que de souffrir de lourdeur et d'incapacité à effectuer des mouvements brusques toute sa vie.