Symptômes et traitement de la coxarthrose de l'articulation de la hanche

La coxarthrose de l'articulation de la hanche est un processus pathologique chronique dans lequel la structure intégrale des tissus de l'articulation change en raison de processus métaboliques perturbés. Que se passe-t-il dans le corps avec la coxarthrose? Dans la coxarthrose du type articulation de la hanche, les processus de dystrophie et de dégénérescence sont caractéristiques, affectant les personnes d'âge moyen et avancé.

Pourquoi est-ce

Avec l'arthrose du type d'articulation sacro-coccygienne, un long parcours est caractéristique, il est difficile de diagnostiquer immédiatement les modifications de la coxarthrose. Qu'est-ce que la coxarthrose? Les processus pathologiques, également basés sur le nom de la pathologie (coxarthrose), affectent initialement le cartilage et, avec la progression de cette maladie des articulations de la hanche, des modifications destructrices capturent les structures osseuses et articulaires.

Arthrose de l'articulation de la hanche

L'arthrose de la hanche perturbe le fonctionnement des articulations, par rapport à d'autres processus pathologiques, on observe plus souvent une arthrose déformante de l'articulation de la hanche (appelée coxarthrose), qui se manifeste généralement après 40 ans. Les maladies de l'articulation de la hanche chez les femmes sont moins fréquentes que les maladies de l'articulation de la hanche chez les hommes.

A propos des raisons

Avec la coxarthrose, les causes sont d'origines différentes, le plus souvent elles se manifestent :

  • Circulation sanguine altérée dans la zone du tissu articulaire affecté. En raison de diverses causes, le système vasculaire fonctionne mal, l'écoulement à travers les vaisseaux veineux se détériore et le sang ne circule pas bien dans les tissus vasculaires artériels. Tous ces changements qui se produisent avec cette maladie conduisent à l'accumulation de composés organiques caractéristiques du métabolisme. De tels composés enzymatiques ont un effet destructeur sur le tissu cartilagineux.
  • traumatisation. Les causes les plus fréquentes de coxarthrose du type articulation de la hanche sont des blessures mineures et discrètes à long terme qui amincissent et endommagent le tissu cartilagineux et forment une coxarthrose post-traumatique.
  • La coxarthrose dysplasique de l'articulation de la hanche peut résulter d'une surcharge excessive des articulations. Des processus dégénératifs se développent, les tissus articulaires sont déformés à la suite d'un travail physique intense.
  • La maladie peut se manifester en raison de l'excès de poids du patient. Les articulations sont surchargées, ce qui entraîne une inflammation et une menace de déformation à l'avenir.
  • Avec une hérédité compliquée, une arthrose déformante de l'articulation de la hanche se manifeste également. La maladie elle-même ne passe pas par la lignée, les propriétés spécifiques et la composition des structures cartilagineuses et osseuses peuvent être transmises. De nombreuses circonstances dans la coxarthrose de l'articulation de la hanche, ainsi que cette cause, ont une plus grande influence que d'autres facteurs.
  • Dysfonctions endocriniennes. La concentration fréquemment changeante de composés hormonaux affecte les processus métaboliques, ce qui entraîne des changements inflammatoires dans les articulations, une coxarthrose déformante se développe.
  • Une personne ne montre pas d'activité physique, est paresseuse, donc DOA de l'articulation de la hanche se développe, ostéochondrose sacrée.
  • Autres processus pathologiques (modifications nécrotiques de la tête du fémur, pathologies infectieuses graves). Si des mesures médicales non professionnelles ont été prises, de nombreuses pathologies conduisent au fait que le patient développe également une arthrose déformante de l'articulation de la hanche sous la forme d'une affection compliquée.
  • Les modifications pathologiques héréditaires (dysplasie, luxation congénitale de la hanche) contribuent à la manifestation de l'AOD de l'articulation de la hanche.

C'est pourquoi ce processus pathologique se produit.

sur les symptômes

Les symptômes de la coxarthrose du type articulation de la hanche se caractérisent par une légère différence à différents stades de la formation du processus pathologique. Cependant, il existe des signes d'arthrose de l'articulation de la hanche qui déterminent le stade initial de la coxarthrose.

S'ils sont détectés à temps, le traitement de la coxarthrose sera plus efficace.

Mais souvent, les patients présentant une articulation de la hanche affectée et des symptômes de la maladie ne consultent un médecin qu'à des stades ultérieurs du développement des signes de coxarthrose, ce qui réduit considérablement les chances de succès du traitement de la coxarthrose.

Les symptômes généraux comprennent les manifestations suivantes :

  • La douleur intense est le principal symptôme de la maladie de la hanche. Au stade initial, la douleur se manifeste lors de l'activité motrice humaine. Avec la progression de la destruction de l'articulation de la hanche, des symptômes de douleur apparaissent constamment et la personne ressent également une douleur douloureuse au sacrum.
  • Avec l'arthrose du type articulation de la hanche, d'autres symptômes se traduisent par le fait que le patient est limité dans ses mouvements, il est limité. Dans les premiers stades de la coxarthrose, ces symptômes peuvent être observés après le réveil du patient ou après un travail physique intense.
  • Modifications de la longueur des membres inférieurs. Si ces symptômes sont présents, l'articulation de la hanche est affectée depuis longtemps, cela s'accompagne de changements de déformation affectant la région pelvienne.
  • Les modifications atrophiques sont des manifestations sévères caractéristiques de cette pathologie. La phase initiale est caractérisée par une légère faiblesse musculaire.
  • Le patient est boiteux, il marche différemment, ce qui indique des changements de déformation dans les structures osseuses.
  • Il y a un fort craquement dans les tissus articulaires, ce qui indique des changements pathologiques.

À propos des degrés de pathologie

La coxarthrose a 4 degrés de développement :

  • Le stade initial est caractérisé par une évolution modérée du processus pathologique. Pendant longtemps, le patient ne soupçonne pas qu'il a des changements de coxarthrose. Par conséquent, si la coxarthrose n'est pas traitée en temps opportun, la pathologie progressera. À ce stade, après une longue surcharge physique, la pathologie peut périodiquement faire mal et gémir dans le tissu articulaire endommagé. Le processus peut être à sens unique ou à double sens. Le patient peut boiter, les muscles sont hypertoniques, ils supportent des conditions de déformation. La douleur disparaît au moment où une personne cesse de se surmener physiquement, la douleur survient périodiquement. L'ostéochondrose du département sacré peut parfois s'aggraver. La radiographie montrera que l'espace articulaire est légèrement rétréci.
  • Au stade suivant de la progression de la pathologie, les tissus articulaires qui s'effondrent progressivement subissent des changements destructeurs importants. Les symptômes s'intensifient, la douleur irradie vers la région de la hanche, peut être sous la symphyse pubienne du genou. L'ostéochondrose peut également s'aggraver chez un patient souffrant de problèmes d'articulation de la hanche. La douleur survient non seulement après un travail physique, mais est également observée dans un état calme. Si aucune mesure thérapeutique n'est prise, le patient montrera une démarche boiteuse, la colonne vertébrale sera surchargée. Les symptômes de l'ostéochondrose sont des douleurs, une raideur de la colonne vertébrale le matin. Les myofibres extenseurs et abducteurs s'affaiblissent. L'ostéochondrose sacrée progresse.
  • Au troisième degré du processus pathologique, le tissu cartilagineux est presque complètement détruit. La radiographie montre l'écart dans l'articulation sous la forme d'un fil. L'articulation est fortement déformée. L'ostéochondrose sacrée est toujours aggravée. Le patient ne peut pas se passer d'analgésiques. Sans accent sur la canne, le patient ne peut pas bouger. Des changements oedémateux et atrophiques se produisent dans le tissu articulaire endommagé.
  • Au dernier stade de la pathologie, il est impossible de guérir la coxarthrose sans méthodes chirurgicales. Les structures osseuses des tissus articulaires de la région de la hanche sont complètement fusionnées, la douleur est constante, de fortes modifications oedémateuses sont observées, l'ostéochondrose de la région sacrée est également aggravée.

À propos des diagnostics

Pour que le traitement de l'ostéochondrose du type articulation de la hanche soit correct, vous devez consulter un médecin qui traite la coxarthrose de l'articulation de la hanche. Il prendra rendez-vous pour effectuer des mesures de diagnostic. Le diagnostic de coxarthrose est :

  • Lors de la collecte des données d'anamnèse, les antécédents médicaux sont remplis par le médecin, il prend en compte tous les symptômes. Il s'avère également la présence ou l'absence d'hérédité accablée et d'effets traumatiques. Le médecin examine la zone problématique et effectue une série de tests fonctionnels.
  • Un bilan sanguin général et biochimique est réalisé. Lorsque la vitesse à laquelle les érythrocytes se déposent est augmentée de plus de 29 à 31 mm/h, une inflammation est présente. La biochimie sanguine révèle des indicateurs marqueurs du processus inflammatoire (type de protéine C-réactive, globuline, composés d'immunoglobuline, séroglycoïdes). Cette étude permettra de distinguer cette pathologie des autres processus pathologiques.
  • Un examen aux rayons X est utilisé, qui montre une prolifération d'ostéophytes, un rétrécissement de l'espace articulaire, une ossification du cartilage et un compactage des structures osseuses sous le cartilage. Mais les structures des tissus mous ne peuvent pas être vues avec des rayons X.
  • Des examens de tomographie par ordinateur et magnétique sont utilisés. Ces méthodes vous permettent de voir à quel point les structures articulaires d'une zone particulière et des tissus voisins sont affectées, et également de découvrir les causes qui ont provoqué le processus pathologique.

À propos du traitement

Comment traiter la coxarthrose de l'articulation de la hanche, quel médecin traite la coxarthrose, comment traiter? Des médicaments ou des méthodes chirurgicales sont utilisés dans le traitement de l'arthrose déformante du type articulation de la hanche. Si le patient présente une arthrose des articulations sacro-iliaques, le traitement est long, comporte plusieurs étapes, les symptômes et le traitement sont interdépendants.

Un traitement efficace de l'arthrose de l'articulation de la hanche se fait dans les plus brefs délais par des mesures thérapeutiques à partir du moment où ce diagnostic a été posé. En cas de coxarthrose avancée, le traitement doit être effectué par un spécialiste en orthopédie.

Mais si le patient soupçonne que l'articulation de la hanche souffre d'arthrose, car il a parcouru 8 à 9 km et ressenti une douleur dans la zone de l'aine, dans ce cas, il est nécessaire de contacter un spécialiste qui traite les modifications rhumatismales. Ici, vous pouvez savoir quel médecin traite l'arthrose de l'articulation de la hanche et qui traite ces processus pathologiques.

À propos des médicaments

Avec la coxarthrose du type articulation de la hanche, le traitement médicamenteux vise à:

  • élimination de la douleur.
  • restauration du trophisme tissulaire.
  • Activation des processus de régénération.
  • Amélioration de la circulation sanguine.
  • Réduire la pression sur les zones endommagées.
  • Un élargissement de l'espace articulaire.

Comment traiter les types d'articulations de la hanche, comment soulager la douleur? Le traitement de l'arthrose de l'articulation de la hanche est effectué avec des médicaments:

  • Médicaments non stéroïdiens qui soulagent le processus inflammatoire. Appliquer des injections, des comprimés. Ils soulagent la douleur.
  • Agents chondroprotecteurs. Ils utilisent des injections. Ces médicaments fournissent des nutriments aux structures tissulaires affectées, ils arrêtent les processus destructeurs, l'articulation fonctionne normalement.
  • relaxants musculaires. Ces fonds soulagent les spasmes musculaires et améliorent les processus microcirculatoires.
  • Pommades, crèmes, lotions cicatrisantes. Avec l'utilisation externe de ce groupe de médicaments, la zone douloureuse est stimulée, les processus microcirculatoires s'améliorent, les spasmes s'arrêtent.
  • Les injections de stéroïdes sont utilisées pour traiter l'articulation de la hanche. Ces injections soulagent une affection aggravée et éliminent les douleurs intenses.
  • Des médicaments vasodilatateurs sont utilisés. Ces médicaments dilatent les tissus vasculaires, détendent leurs fibres musculaires lisses, améliorent le flux sanguin vers l'articulation et soulagent les spasmes.

Quelles autres méthodes de traitement de la coxarthrose existe-t-il, comment les traiter? La bande de kinésiologie est utilisée. Le taping kinésiologique est utilisé depuis longtemps en médecine sportive. Le ruban adhésif est un type spécial de pansement en coton, hypoallergénique et élastique. S'il est collé à la peau, alors:

  • Les processus de microcirculation sont intensifiés, les flux lymphatiques et un effet de drainage sont créés.
  • La fonction musculaire est normalisée.
  • La douleur diminue ou disparaît complètement.
  • La surface articulaire ou le ligament est soigneusement fixé.

Le Kinesio Taping présente les avantages suivants :

  • L'effet dure aussi longtemps que l'application est appliquée.
  • Les performances augmentent avec l'activité physique.
  • Ne provoque aucune gêne.
  • La composition ne contient aucun médicament.

Comment traiter le type d'articulation de la hanche, comment postuler? Les cheveux interfèrent avec le ruban adhésif, de sorte que la peau est nettoyée et désinfectée. 4 bandes sont prises, la longueur des bandes est de 15-20 cm et elles sont attachées au patient, qui est en position latérale, de sorte que la surface articulaire soit sur le côté supérieur et que le membre inférieur soit plié le genou .

Le schéma est simple :

  • Les fonds de bande (environ 4 cm des deux côtés) sont collés, mais non étirés, la partie principale est étirée au maximum.
  • La première bande est appliquée en position verticale de sorte que la zone médiane de la bande se trouve sur l'articulation affectée.
  • Une autre bande est collée perpendiculairement à la précédente et étirée au maximum.
  • Les 2 bandes suivantes sont attachées en diagonale et étirées au maximum.
  • Après application, le ruban est frotté afin qu'il soit mieux fixé.

Les méthodes chirurgicales sont réalisées au stade extrême du processus pathologique, lorsque l'articulation n'est pas fonctionnelle.

L'articulation est généralement pourvue de prothèses, les manipulations suivantes sont effectuées:

  • La tête du fémur est coupée, une épingle y est insérée. Un analogue en titane de la tête fémorale y est attaché.
  • Des parties du bassin sont retirées par segments et un lit en polymère spécial est fixé pour se connecter à la tête artificielle.

Si l'opération a réussi, l'articulation a été correctement soignée, elle peut alors servir pendant environ deux décennies.

À propos de la prévention

Pour la prévention de la coxarthrose du type articulation de la hanche, les causes du processus pathologique doivent être prévenues et éliminées en temps opportun. La prévention de la coxarthrose réside dans le fait que la pathologie doit être diagnostiquée en temps opportun. Pour prévenir les modifications de la coxarthrose, le patient doit :

  • Nager.
  • effectuer une thérapie physique.
  • Organisez le ski avec des bâtons.
  • Parfois traité dans des sanatoriums.
  • Apprenez à vous masser.
  • Appliquer des techniques de massage spéciales.
  • contrôler le poids corporel.
  • Prendre régulièrement des agents chondroprotecteurs.
  • N'aie pas froid.
  • éviter les blessures.
  • Vous devez avoir une alimentation équilibrée afin que les vitamines soient présentes dans l'alimentation dans la quantité requise, exclure les aliments trop gras et salés et contenir également beaucoup de conservateurs. Vous devriez manger du poisson maigre, de la viande, des produits laitiers, du sarrasin, des lentilles, des légumes et des fruits naturels. La protéine de collagène est nécessaire, qui est contenue dans la gelée de viande, la gelée de poisson, la gelée de fruits. Le sucre est remplacé par du miel.

Lorsqu'une personne est physiquement active, les mesures thérapeutiques apportent le résultat maximum:

  • L'articulation fonctionne normalement.
  • Le tissu musculaire est renforcé.
  • La circulation sanguine dans les structures articulaires et la zone environnante est améliorée.
  • Les douleurs lombaires disparaîtront.
  • Il n'y aura pas de complications.

Il convient de rappeler que des mesures de diagnostic opportunes vous permettent de commencer le traitement plus tôt et que la progression de la pathologie s'arrêtera. Il n'y aura pas de complications. Par conséquent, il est préférable de ne pas retarder le traitement et, si des symptômes apparaissent, il est préférable de consulter immédiatement un médecin.